IT-Translation est l’investisseur et le cofondateur
des startups techno-numériques issues de la recherche

Ça bouge dans l'écosystème de la recherche
et de la création d'entreprises !

Les chercheurs bénéficient d'un véritable accompagnement pour devenir entrepreneurs

Antoine Petit
PDG d'Inria

IT-Translation
nous a permis de transformer une idée en projet d'entreprise !

Guillaume Chelius
PDG de Hikob

Innover dans le financement des startups innovantes !

Jean-Michel Dalle
Directeur d'Agoranov

Nouveau levier pour les startups : un ultra-amorceur qui intervient dès l’idée

IT-Translation est l’investisseur et le cofondateur des startups techno-numériques issues de la recherche publique ou privée. L’originalité du modèle ? Ultra-amorceur, nous intervenons dès l’idée : nous cofondons l’entreprise et nous apportons très tôt un investissement jusqu’à 300 K€ via le fonds IT-Translation. 

Nous abordons la création des startups dans une démarche de « translation » : nous déployons des ressources financières et humaines pour traduire la technologie en produit ou service et pour amener le chercheur-entrepreneur dans le monde de l’entreprise. IT-Translation investit et s’investit dans les startups en collaboration avec tous les acteurs de l’innovation.
Début 2015, quatre années après le démarrage d’IT-Translation, le cap des 25 startups créées a été passé.

INVESTISSEUR ET COFONDATEUR

Nous investissons en laissant la majorité aux fondateurs

IT-Translation, actionnaire fondateur, entre au capital de l’entreprise dès sa création à hauteur de 15 %. Les équipes travaillent en collaboration de façon à faire émerger et à viabiliser un projet susceptible d’intéresser les acteurs de l’amorçage du secteur numérique.

IT-Translation s’engage à verser la somme de 300 K€ dès lors que cet objectif est atteint, dans une période de 6 à 9 mois. Nous participons alors à la levée de fonds nécessaire, pouvant porter jusqu’à 30 % la part d’IT-Translation dans le capital. La levée de fonds s’accompagne également d’effets de levier sous forme d’emprunts, permettant un financement pouvant aller jusqu’à 1 million d’euros.

Les startups ont un associé dès le démarrage

En tant que cofondateur, IT-Translation est le premier associé de la startup : via un Partner référent au sein de notre équipe, nous sommes engagés au quotidien dans le développement de l’entreprise. Le Partner mène un travail itératif, propose un ensemble de méthodes et d’outils au rythme et selon les besoins des porteurs du projet. Il est une ressource pour traduire la technologie en produit (trouver les usages, les bons couples produit-marché) et mener les chercheurs dans le monde de l’entreprise (construction du business plan, organisation de l’entreprise, appui aux opérations).
Via le Partner, toute notre équipe apporte sa réflexion, partage son expérience et son réseau, aide à la prise de recul. Nous sommes imprégnés à la fois des cultures de la recherche, de l’entrepreneuriat et de l’industrie. Les décisions sont prises en concertation, à chaque étape.

Chercheur dans le numérique,
vous souhaitez créer une entreprise ou vous venez juste de créer ?

SOUMETTEZ VOTRE PROJET

Notre engagement pour valoriser
la recherche made in France

Les entreprises à la pointe des technologies créent des produits à haute valeur ajoutée ; elles ont un rôle à jouer dans la numérisation du monde.
IT-Translation veut contribuer à créer et à faire croître les sociétés françaises capables de déployer ce potentiel technologique élevé, de générer des emplois de haut niveau et d’être leaders sur leurs marchés.

Notre modèle répond au besoin de valorisation de la recherche publique ou privée : il place la technologie au cœur de la proposition de valeur et permet aux chercheurs de trouver de l’argent suffisamment tôt pour transformer des technologies de pointe en produits ou services innovants et commercialisables.

L'équipe

  • substr($post->post_title, 1)

    Laurent KottPrésident du Directoire,
    en charge de cofondations

    Mon expérience du transfert
    nous a amenés
    à concevoir ce modèle qui allie
    investissement et cofondation.

    +

    Ancien élève de l’École normale supérieure de Cachan, professeur des Universités (1981-1998), directeur général adjoint d’Inria (1990-1996) puis délégué général au transfert technologique (1996-2005). À ce poste, Laurent Kott a piloté la politique de transfert et de valorisation d’Inria et participé activement à la création en 1998 d’Inria-Transfert qu’il a dirigé jusqu’en 2011 ainsi qu’au lancement en 1999 du premier « fonds d’amorçage » géré par I-Source Gestion.

  • substr($post->post_title, 1)

    Sophie PellatDirectrice des cofondations

    Nous avons développé
    une nouvelle façon de travailler
    avec les chercheurs
    pour faire émerger leur startup.

    +

    Diplômée de l’ENSTA et d’HEC Entrepreneurs, Sophie Pellat a mené sa carrière dans le conseil en technologies de l’information et le management. Elle a travaillé pour de grands cabinets internationaux, a participé à plusieurs créations d’entreprises et s’est spécialisée dans l’accompagnement des équipes dirigeantes de projets innovants. De 2006 à 2010, elle rejoint INRIA-Transfert en tant que Directeur du Développement et participe à la création d’IT-Translation.

  • substr($post->post_title, 1)

    Daniel PilaudMembre du directoire,
    en charge de cofondations

    Croiser les expériences
    entrepreneuriales :
    un formidable booster pour aller
    toujours plus loin sur les projets !

    +

    Après une thèse de troisième cycle à l’INPG sur la conception des systèmes temps réel, Daniel Pilaud a été enseignant chercheur à l’ENSIMAG (1982-1989). Puis il a occupé plusieurs postes de direction chez Verilog (1989-1998). Il est un des cofondateurs de Polyspace Technologies, société issue d’Inria qu’il a dirigée depuis sa création en 1999 jusqu’à son acquisition par la société américaine The Mathworks en 2007.

  • substr($post->post_title, 1)

    Marc LaloChargé de cofondations

    Le marketing du logiciel,
    c’est un métier !
    Il faut pouvoir l’intégrer dès le début
    de la création des startups.

    +

    Diplômé de Telecom ParisTech (1996), Marc Lalo a mené sa carrière chez des éditeurs de logiciels, y compris dans des startups et dans un contexte international. Il a occupé des postes d’ingénieur technico-commercial, de responsable marketing et stratégie produit, de manager commercial, d’animateur de canaux de ventes indirectes. Pendant plus de 10 ans, il a accompagné Polyspace Technologies, de ses débuts à son acquisition et son intégration dans The MathWorks.

  • substr($post->post_title, 1)

    Benoît GeorisVenture Partner

    J’ai été chercheur, entrepreneur,
    business angel et aujourd’hui
    je mets toutes ces expériences
    au service des startup cofondées
    par IT-Translation.

    +

    Benoît Georis est titulaire d'un PhD en intelligence artificielle d’INRIA Sophia-Antipolis. Il a fondé et dirigé pendant 8 ans Keeneo, un éditeur de logiciel en analyse vidéo issu d’Inria Sophia-Antipolis, société rachetée par Digital Barriers (2011). Il est également conseiller indépendant auprès de plusieurs entrepreneurs français et belges.

  • substr($post->post_title, 1)

    Vimala BertrandResponsable administrative
    et communication

    Nous entretenons une relation
    de grande proximité avec les chercheurs
    entrepreneurs et les acteurs
    de notre écosystème.

    +

    Vimala Bertrand est diplômée en Langues Littératures et Civilisations Etrangères anglais (Université de Lille III) et en Marketing et Commerce (CNAM Paris). Elle a fondé et dirigé (2010-2011) Plumtree RH, cabinet de recrutement d’assistantes multilingues et spécialisées.

Paroles de chercheurs entrepreneurs

Et si davantage de chercheurs sortaient de leurs laboratoires et faisaient le saut de la création d'entreprise ?
7 créateurs de startups partagent leur expérience et livrent leur vision.